Mesure ambulatoire de la pression artérielle

mesure

  • Mesure continue de la pression artérielle sur une période de 24 heures
  • Diagnostic de l’hypertension artérielle
  • Détection de l’hypotension
  • Ajustement de la médication afin d’assurer un bon contrôle de la pression
  • Adaptation de l’horaire de prise médicamenteuse
    • Pour diagnostiquer l’hypertension, on peut se servir des mesures de la pression artérielle réalisées au moyen d’un dispositif que porte le patient durant une journée entière. La surveillance ambulatoire de la pression artérielle est aussi utile chez les patients traités qui ne parviennent pas à atteindre des valeurs inférieures à la pression artérielle cible malgré l’administration prolongée d’un traitement antihypertenseur.
    • Le dispositif permet également d’enregistrer les fluctuations de la pression artérielle durant la nuit. En effet, la pression artérielle doit normalement s’abaisser de 10% à 15% pendant le sommeil. On tiendra compte de l’ampleur des variations de la pression artérielle nocturne lorsque vient le temps de prescrire ou non un traitement pharmacologique puisqu’une une diminution de la pression artérielle nocturne inférieure à 10 % est associée à une augmentation du risque d’accidents cardiovasculaires.
    • Ces mesures sont fort utiles dans d’autres situations où : lorsque le patient présente des symptômes évocateurs d’hypotension artérielle (étourdissement, faiblesse, évanouissement) quand on observe des oscillations importantes de la pression artérielle mesurée lors des visites en cabinet ou dans les cas présumés d’élévation de la pression artérielle associée à la visite au cabinet médical (syndrome de la blouse blanche).